• Règlement intérieur

     

     

    • La Commission Jeunes chercheurs de l’Association française de Droit constitutionnel réunit des jeunes chercheurs de l’Association qui souhaitent y participer. Sont, à cette fin, considérés comme jeunes chercheurs les doctorants et les docteurs insérés dans une structure universitaire non encore en poste, désireux de proposer la réalisation de projets qui les intéressent directement, sous la responsabilité du Conseil scientifique.

     

    • La Commission propose au Conseil scientifique la nomination de son Président et, éventuellement, de son vice-Président. Ils sont nommés pour deux ans.

     

    • Le Président de la Commission peut être invité aux réunions du Conseil scientifique, en tant que de besoin.

     

    • La Commission a notamment pour buts :

     

    -       D’organiser des rencontres scientifiques de jeunes chercheurs ;

    -       De favoriser l’entraide et les contacts entre les jeunes chercheurs appartenant à des structures de recherches juridiques et travaillant sur des thématiques liées au droit constitutionnel, en facilitant la communication des doctorants et jeunes docteurs partageant les mêmes préoccupations, notamment par le biais d’un annuaire intégrant les thématiques de recherches ;

    -       De favoriser un échange d’informations entre les centres de recherches en droit constitutionnel, notamment quant aux offres de bourses et d’allocations, de recherches post-doctorales, de contrats d’ATER, de prix de thèse, d’appels à contribution, etc. ;

    -     De favoriser les échanges interdisciplinaires et internationaux entre jeunes chercheurs qui permettront l’ouverture sur d’autres cultures scientifiques et juridiques et favoriseront la recherche en droit comparé ;

    -     De valoriser les travaux de recherches de jeunes chercheurs dans le domaine du droit constitutionnel et de contribuer au développement de cette matière parmi les jeunes chercheurs, notamment en signalant les thèses et les articles parus ;

    -      De soutenir les reconversions post-doctorales en aidant à l’insertion dans un milieu professionnel extérieur au monde universitaire.